Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 Mar

Saint-Georges Saint-Émilion : une appellation à part entière

Publié par Dussert-Gerber


Château MACQUINSAINT-GEORGES-SAINT-ÉMILION Château MACQUIN

Château MACQUIN

(SAINT-GEORGES-SAINT-ÉMILION)
Denis Corre-Macquin

33570 Saint-Georges
Téléphone :05 57 74 64 66
Télécopie : 05 57 74 55 47
Email : chateaumacquin@wanadoo.fr

Le sympathique Denis Corre-Macquin défend avec passion la spécificité réelle de son appellation Saint-Georges-Saint-Émilion, par rapport à ses voisins. Il a raison et il est lui-même à la tête des Premiers Grands Vins Classés avec ce Saint-Georges-Saint-Émilion 2006, étonnant par sa charpente, où la complexité s’allie à la distinction, de couleur rouge profond aux reflets violets, aux tanins bien enrobés par le fruit, avec des nuances de cassis et d’épices, puissant et bien corsé comme il se doit. Le 2005, aux arômes de violette, de groseille et d’épices, aux tanins souples et bien présents à la fois, un vin avec beaucoup de structure, concentré mais très fin, avec une finale puissante. Savoureux 2004, très classique, aux tanins fermes et souples à la fois, gras, riche en arômes, aux notes de fruits cuits, de cannelle et d’humus, très équilibré au nez comme en bouche. Le 2003, riche en couleur comme en matière, tout en finesse tannique, ample et de bonne structure, poursuit une belle évolution.

Château TROQUART

Château TROQUART

(SAINT-GEORGES-SAINT-ÉMILION)
Jean-Guy et Étienne Grégoire
"Troquart"
33570 Montagne
Téléphone :05 57 74 62 45
Télécopie : 05 57 74 56 20
Email : chateautroquart@aliceadsl.fr

Un vignoble de 5,5 ha qui bénéficie d’une exposition très favorable grâce à l’orientation sud-ouest de ses coteaux argilo-calcaires (70% Merlot, 20% Cabernet franc et Cabernet-Sauvignon, 10% Malbec). Beau Saint-Georges-Saint-Émilion 2006, de jolie robe intense, au nez complexe où dominent les fruits cuits, alliant structure et élégance, de bouche souple, un vin charnu et charpenté. Le 2005, très bien élevé 12 mois en fûts de chêne, de robe grenat brillant, un vin de bouche souple, où s’entremêlent les saveurs de sous-bois et de fruits surmûris, aux tanins présents et savoureux à la fois. La cuvée Auguste 2004 est très réussie, d’un beau rouge profond, au nez de fruits noirs très mûrs avec des notes épicées et légèrement toastées, de bouche ample, aux tanins fondus, de garde.
Commenter cet article

À propos

Dussert-Gerber