Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 Jan

Le Château MAYNE LALANDE passe à la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés

Publié par Guide du Vin

Château MAYNE LALANDE

 “Le terroir de Listrac, explique Bernard Lartigue, se décompose géologiquement de la façon suivante: 50% de la surface viticole est composée de graves garonnaises et pyrénéennes, et 50% de terre argilo-calcaire. Les Cabernets-Sauvignons, Cabernets francs et Petit Verdot sont plantés sur les sols les plus chauds, graveleux, avec des porte-greffes à cycles courts afin d’optimiser la maturité de ces cépages plus tardifs. Les Merlots sont sur les sols argilo-calcaires où ils s’adaptent le mieux. Pour élaborer un très grand vin, le travail commence bien entendu à la vigne: une grande connaissance de son terroir, et de chaque parcelle, le respect du travail traditionnel au sol (enherbement, aération du sol pour faciliter la vie microbienne, charge de raisin limitée pour atteindre des rendements raisonnés…), des vendanges vertes, l’effeuillage manuel, l’apport de fumure à dose homéopathique après analyses, pas d’apport de matière azoté...” 

Pour la bonne bouche, son Listrac Médoc 2012, 60% Cabernet-Sauvignon, 30% Merlot, 5% Cabernet franc, 5% Petit Verdot, fort bien élévé en barriqes (30 % de barriques neuves), est particulièrement savoureux, de belle robe pourpre soutenu, aux notes de framboise et de cannelle, d’une grande harmonie, très parfumé, séveux, généreux et persistant en bouche, à déboucher sur une côte de veau panée à la milanaise ou une oie rôtie. 
Le 2011 (50% de barriques neuves), est tout en bouche, à dominante de rondeur, ferme en bouche, tout en nuances aromatiques (cerise noire, cannelle…), de très bonne évolution. Et le 2010 (50% de barriques neuves), encore jeune, bien sûr, de bouche riche, aux senteurs de mûre et d’humus, aux tanins équilibrés, tout en rondeur, gras, ample et distingué, de bouche flatteuse et riche à la fois, où l’on retrouve le fumé et la cannelle en finale. 

Bernard Lartigue

À propos

Dussert-Gerber